Les années ’90

La plupart des jeunes parents se souviennent des tendres années ‘90.

Des foyers étaient équipés d’un téléviseur noir et blanc. Les téléspectateurs malgaches ne connaissaient qu’une seule chaîne de télévision : la TVM nationale. Des émissions telles que Club Dorothée ou Le rebelle marquaient ces époques. Il y avait aussi la série Mac Gyver. Nous parions que certains d’entre eux connaissent encore le générique par cœur.

Ne cliquez pas sur le bouton Play !

Mac Gyver, une série culte des années 80, est de retour en 2016 avec une version plus moderne.

A  partir de ce mois de janvier, Mac Gyver est diffusée sur M6 (France) les vendredi soir. Le temps des TV noir et blanc est révolu, certains foyers malgaches captent les chaînes extérieures via satellite. Samedi donc pour Madagascar, la diffusion étant décalée d’un jour.

Le nouveau Mc Gyver

Mac Gyver est âgé d’une vingtaine d’années lorsqu’il est recruté par le gouvernement grâce à ses talents peu communs et ses méthodes qui sortent de l’ordinaire. Il a pour mission de sauver des vies.

Cette nouvelle version a suscité la polémique auprès des téléspectateurs. Nous avons scruté au microscope cette reboot de la série de 1980 rien que pour vous.

Voici le top et le flop de cette série culte.


Comment vous le trouvez ?

Comment vous le trouvez ?

1

Le successeur de Richard Dean Anderson

Lucas Till reprend le rôle de son prédécesseur dans la peau du Mac Gyver, plus jeune que celui-ci, il est la nouvelle version 2.0 de l’homme aux milles talents.

Jeune et surtout sexy Lucas Till reprend très bien le rôle qui a rendu son prédécesseur populaire. Vu sur tous les écrans grâce à son dernier rôle dans X-men.

CS

CS

2

La série n’est pas adaptée à l’époque

Avec cette version reboot, la série ne connaît aucune originalité. Avec l’ère du numérique un couteau suisse peut être bien remplacé par un super smartphone qui peut tout faire.

3

Une réalisation impeccable

Le point fort de cette série : James Wan est le pilier de la série par ses réalisations (Conjuring, The saw et Fast and furious 7).

La réalisation de la série est propre.

Mac gyver, nouvelle équipe

Mac gyver, nouvelle équipe

4

Un scénario différent du précédent

Côté scénario, la série est faite à la va vite. En décortiquant le pilote jusqu’au générique, les informations données aux téléspectateurs sont incomplètes et non logiques. En une fraction de secondes, les personnages sont tous présentés passant de la copine de Mac Gyver à ses coéquipiers.

Dans le nouveau Mac Gyver, les gadgets utilisés ne concordent pas : entre le couteau suisse, des lunettes d’espion (avec une caméra dedans) et un micro. Ces gadgets ne sont pas conforment au vrai Mac Gyver. L’ancien utilise des systèmes D pour s’en sortir d’une situation. Le nouveau ressemble plus à un espion des Experts qu’au Mac Gyver qui utilise les moyens du bord. On se perd parfois dans la série.

Mac Gyver 2.0 est un mauvais remake. La meilleure adaptation commence toujours par une trahison mais ici elle commence de façon différente.

Pit (Peter Thornton)

Pit (Peter Thornton)

En effet, la fondation Phoenix est une société à but non lucratif et avec cette nouvelle version elle est devenue une agence d’espionnage américain comme la CIA et la NASA. Le nouveau Mac Gyver perd tout de sa valeur.

Et vous, quels souvenirs des années ’90 vous ont le plus marqués ?

Merci ! Partagez votre avis !
Votre impression sur cet article ?
0%
J'adore
0%
WOW !
0%
Haha
67%
Je n'aime pas
33%
C'est triste